bicycleoccaz

En arrivant à Toronto, nous les avons bien sûrs rapidement identifiés, ces très nombreux cyclistes sous le soleil de la ville, ces multiples vélos accrochés un peu partout dans les rues, ces pistes cyclables géantes!
Car, étonnamment, Toronto rime avec vélo: c’était l’une des découvertes en arrivant! Disons qu’avec la réputation frigorifique du Canada, je n’avais pas pensé que le vélo serait tant pratiqué, ni imaginé qu’il pouvait faire 30°C ;).

Après avoir scruté les différents styles de vélos dans les rues lors de nos journées “recherche d’appart”, après avoir déposés nos valises dans notre nouveau nid, nous nous sommes mis en quête d’un vélo!
Résultats: quelques recherches sur le web et quelques essais plus tard, voici nos nouveaux compagnons:

bicycleyves
Le vélo Rayleigh 20 d’Yves

A noter:
– De nombreux torontois pratiquent le vélo car c’est un moyen de transport très concurrentiel au regard du prix du transport en commun. (3 dollars canadien le trajet/100 dollars un vélo d’occasion),
– Les vélos sont plus chers qu’en France. Une ruine peut facilement avoisiner les 100 dollars,
– Le vol de vélo est très courant, à commencer par les selles (elles sont toutes bloquées au moyen de vis).
– De nombreux accroches vélo sont disponibles dans toute la ville, avec des formes parfois sympathiques.
– Il est interdit de cadenasser son vélo autour des troncs d’arbres car certains voleurs vont jusqu’à couper l’arbre en question pour récupérer un vélo.
– Comme vous l’aurez compris, le business du cadenas en U et la corde en fer est florissant, tout comme, malheureusement, celui de la revente de vélos volés!

Lien utile:
Pistes cyclables de Toronto

Advertisements