pizza

Pour commencer mon expérience de travail canadienne, j’ai décidé de me lancer tout de suite dans un petit job. Suite à une recherche sur kijiji, je me suis très rapidement retrouvée à travailler dans une pizzeria, où le concept est de faire cuire les pizzas en 90 secondes!

  • L’expérience permet de pratiquer l’anglais (même si, pour le moment, je pratique plutôt le vocabulaire du pizzaiolo: vive les peperonis, buffalo chicken et autres douceurs pizzaolesques).
  • J’ai appris à faire des bonnes pizzas à l’italienne dans un four en pierre. La pâte des pizzas italiennes est très fine, celle des pizzas nord américaines est très épaisse. J’ai accessoirement battu mon record de vaisselle quotidienne (il n’y a pas de lave vaisselle dans le restaurant…).
  • L’équipe est jeune et sympa et le contexte est très international:
    • Le boss et son fils sont iraniens (le boss a fui l’Iran il y a une trentaine d’années, ce qui donne l’occasion de parler de la géopolitique vue par un iranien exilé…),
    • F est vénézuelienne. Etudiante ici, elle travaille dès qu’elle peut pour payer ses études comme la plupart des étudiants ici. Avec le système du contrôle des changes instauré par le Vénézuela, elle me fait part de son problème actuel pour obtenir de l’argent de sa famille basée au Vénézuela.
      Sa vision du Canada: elle ne veut pas retourner vivre dans son pays car la vie dans la capitale, où elle réside, est dangereuse pour une fille. Elle se sent beaucoup plus libre à Toronto.
      Articles sur le contrôle des changes pratiqué au Vénézuela
      Article wikipédia
      Article de Slate sur le sujet
    • J. est coréen, il est venu apprendre l’anglais quelques mois en tant qu’étudiant. Il travaille depuis la fin de ses cours avant de partir voyager en Europe.
    • E. est turque, ses parents ont quitté la Turquie il y a quatre ans. Depuis, elle n’est pas retournée dans son pays au vu du contexte politique particulier.
    • A. est russe. Elle est étudiante ici et souhaite rester vivre au Canada. Elle se sent plus libre ici. Par exemple, elle a de la difficulté à comprendre pourquoi les homosexuels ne sont pas acceptés dans son pays.
    • B. est française, elle est ici pour faire ses études dans une école de cinéma et travaille à la pizzeria pour payer son loyer.

L’expérience pizza et le management

  • Le patron veut que l’on soit en mini short, en tee-shirt “à bretelles”, maquillées (je vous laisse imaginer le style mini short pizza!). Au début, je n’avais pas compris l’importance qu’il accordait au mini short… J’ai acheté un pantalon que j’ai du couper 3 fois pour correspondre à la norme du mini… A noter que la tenue est exigée uniquement pour les filles qui sont les seules à aller donner des “sample” aux passants devant la pizzeria…
  • Les horaires sont très variables chaque semaine et la pizzeria ferme à 3h30 du matin les vendredi et samedi.
  • Le boss nous surveille à distance à l’aide d’une application qu’il a installé sur son smartphone et qui diffusent les vidéos des caméras présentes un peu partout dans le restaurant. Il nous appelle dès qu’il voit que nous avons fini une tâche…
  • La flexibilité du travail: au Canada, le personnel peut partir en 15 jours et il peut également être mis à la porte du jour au lendemain. Vu la sympathie du patron, le turnover est impressionnant dans la pizzeria, qui n’est pourtant ouverte que depuis deux mois.

Les habitudes alimentaires des canadiens
Ce qui est rigolo, lorsque l’on fait de la “restauration”, c’est de voir les habitudes alimentaires des canadiens. En fait, il faut davantage parler des habitudes alimentaires des multiples  “communautés” de Toronto: entre les indiens et leur stock de jalapenos et d’ail, les nords américains et les latinos avec leur amour pour les sauces barbecue, les frenchies et leurs sacro saint fromage, les veggies et leur pâte à pizza “gluten free”, et les autres “picky” qui souhaitent du “diet cheese” ou encore de l’origan (la seule herbe que nous n’avons pas!), on fait le tour du monde des habitudes alimentaires ici!

Quelques liens très utiles 😉
Si vous avez le stress de la pizza
Si vous avez toujours rêvé d’avoir un four à pizza portatif dans votre jardin, cela existe!

*source de la photo: http://illuminateddandelion.com

Advertisements